Coronavirus et Nouvel Ordre mondial…

Le journaliste d’investigation Harry Vox décrit en 2014 un papier de la Rockefeller Foundation qui parle d’une pandémie et de la stratégie du Nouvel Ordre Mondial à mettre en place pour asservir les populations avec leur consentement.

C’est vraiment très intriguant quand on voit ce qui se passe actuellement.

L’État policier militaire et industriel américain n’a jamais hésité à sacrifier la vie des Américains pour atteindre son objectif de verrouiller le contrôle de tous les mouvements – non seulement à l’intérieur et à l’extérieur du pays, mais aussi à l’intérieur du pays.

Les armes biologiques, comme la Fondation Rockefeller l’a joyeusement souligné en 2010, sont un moyen fantastique de convaincre une population déjà mentalement prédisposée à céder le contrôle de sa vie aux machinations de l’État.

Il faudra voir si cette vidéo reste ou est censurée dans les jours prochains. YouTube (plate-forme de Google) a annoncé récemment qu’il allait censurer tout ce qui n’allait pas dans le sens de l’OMS, c’est-à-dire du Nouvel Ordre Mondial.

Tandis que l’interview de cette vidéo a été enregistrée en 2014, alors qu’une épidémie d’Ebola ravageait l’Afrique de l’Ouest, les observations de Harry Vox s’appliquent encore plus à l’épidémie de Coronavirus de 2020.

Certaines puissances occidentales se sont jetées à fond dans la politique de confinement. La France en est l’exemple suprême puisque tout a été fait pour contaminer le maximum de gens : ne pas fermer les frontières, ne pas faire fabriquer de masques, tests, blouses, multiplier les fake news dangereuses ou criminelles,

– pour laisser les gens dans l’indécision : masques/pas de masques, pas dangereux/dangereux, etc.

– pour paniquer : décompte morbide des chiffres des cas, des morts, des hospitalisations, alors qu’on ne le fait pas pour les agressions gratuites, les viols, les cancers, les accidents de voiture, les accidents domestiques, etc.

– pour ne pas soigner les malades (demander de prescrire du Doliprane alors qu’avec de la chloroquine et/ou des antibios, on aurait pu réduire le nombre de morts de 80-90%), etc…

La Chine a mis en marche son mécanisme de contrôle étatique pour mettre en quarantaine quelque 50 millions de personnes derrière un « cordon sanitaire » qui, de l’aveu même des autorités, a déjà permis aux porteurs du virus de s’échapper avant son imposition.

Un mécanisme de contrôle enviable si vous êtes un sociopathe avide de pouvoir.

Et c’est 3 milliards de personnes dans le monde qui ont dû subir un confinement.

Cette répression massive de la libre circulation ne sert à rien d’autre qu’à faire une gigantesque expérience humaine sur les libertés qu’une population est prête à jeter à la poubelle pour l’illusion fugace de la sécurité.

Documents cités

Fondation Rockefeller, Scénarios pour l’avenir de la technologie et du développement international, mai 2010.

https://archive.org/details/pdfy-tNG7MjZUicS-wiJb/page/n5/mode/2up

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s