Première vaccination passive au monde contre le COVID-19

L’hôpital Hadassah de Jérusalem est prudemment optimiste après la première immunisation passive au monde d’un patient souffrant d’un coronavirus et gravement malade. Après une injection du produit d’anticorps IgG de Kamada, une tomodensitométrie des poumons a montré une certaine amélioration et les médecins espèrent une guérison.

Les développements sont suivis avec grand intérêt dans le monde entier.

Alors que l’immunisation active (comme la plupart des vaccins) implique généralement l’injection d’une petite dose d’agent pathogène qui active les anticorps dans le receveur, l’immunisation passive implique l’injection d’anticorps directement dans le receveur.

À l’hôpital Hadassah, les patients atteints de coronavirus récupérés ont été encouragés à donner du sang. Ce sang contenait des anticorps anti-coronavirus qui ont maintenant été injectés au patient malade.

La jeune femme qui a reçu l’immunisation passive a montré des poumons sur un scanner qui étaient complètement blancs, signe qu’elle était gravement malade. Tous les traitements possibles ont été essayés sans succès. Après l’injection des anticorps Covid-19, elle a commencé à montrer de petits signes d’amélioration et les médecins espèrent qu’elle se rétablira.

https://www.radioj.fr/2020/03/18/la-societe-kamada-travaille-sur-un-vaccin-passif-contre-le-coronavirus/

Un commentaire sur “Première vaccination passive au monde contre le COVID-19

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s