Le VACCIN de MODERNA : Le Sans Faute … Suite

14 Juillet 2020

  • La firme américaine Moderna a annoncé le début de la phase 3 de l’essai clinique de son vaccin contre le Covid-19.
  • Un vaccin de type ARN, bien différent des vaccins classiques, qui n’a encore jamais fonctionné.
  • Si l’efficacité de ce remède et sa tolérance par les hommes sont prouvées, Moderna espère mettre son vaccin sur le marché dès la fin de l’année et produire des stocks considérables rapidement.

Dans cette course internationale effrénée contre le COVID-19 dans laquelle vingt candidats vaccins sont à un stade avancé, les Américains de la biotech Moderna restent en pole position en annonçant le lancement de la phase 3 de l’essai alors que dans plusieurs pays la bataille sanitaire reprend de plus belle face à une recrudescence du nombre de cas.

Le premier vaccin testé sur l’homme

L’entreprise de biotechnologies Moderna Therapeutics a été la première à tester dès le mois de mai sur l’homme un vaccin contre le Covid-19. Ce mardi, la firme américaine a annoncé qu’elle entrerait comme prévu le 27 juillet dans la phase 3 de son essai clinique afin de tester l’efficacité de son vaccin en conditions réelles sur 30.000 personnes aux Etats-Unis. Une étape finale programmée à la suite des résultats prometteurs des premières phases de tests, cofinancés par le gouvernement américain. Ce projet de recherche est loin d’être anodin puisqu’il s’agit là de valider le premier vaccin ARNm pour usage humain. Un type de remède novateur qui diffère des vaccins traditionnels et est beaucoup plus rapide à développer.

Une technologie innovante

Un vaccin classique consiste à inoculer à l’homme une partie du virus affaibli ou mort afin de stimuler les défenses immunitaires de l’organisme. Les globules blancs fabriquent alors des anticorps qui permettront de lutter contre ce virus lorsque le corps y sera confronté. Le vaccin ARN messager consiste en revanche à inoculer une part du code génétique du virus et non le virus lui-même. Si cela fonctionne, le corps va commencer à produire de manière temporaire une protéine du virus, la protéine S dans le cas du Covid-19. « Cela va provoquer une réaction immunitaire de l’hôte (vacciné) qui va fabriquer des anticorps contre cette protéine, et donc contre le virus », souligne le professeur Daniel Floret, président du comité technique des vaccinations à la Haute Autorité de santé.

Le VACCIN de MODERNA : Le Sans Faute …

23 Avril 2020

Dirigée par le Français Stéphane Bancel la biotech américaine Moderna Therapeutics s’est spécialisée dans les traitements à base d’ARN. Cette technologie qui est à l’origine de la fabrication du premier vaccin expérimental contre le Covid-19, est actuellement testé sur un groupe de 45 patients porteurs sains aux Etats-Unis.

La biotech américaine annonce des « résultats intermédiaires positifs » pour son vaccin mRNA-1273, lors de son essai clinique de phase I. Cette première inoculation chez l’homme a permis de susciter une réponse immunitaire équivalente à celle constatée chez des personnes naturellement contaminées par le coronavirus et l’ayant combattu.

La phase 2, sur un plus grand nombre de personnes, doit commencer prochainement et, selon Moderna, la phase 3, la dernière et la plus importante pour valider l’efficacité du vaccin, devrait démarrer en juillet.

Ce ne sont que des résultats préliminaires, à accueillir par conséquent avec prudence, mais ils sont encourageants. Le laboratoire américain Moderna a annoncé lundi 18 mai des « données provisoires positives » de la phase initiale des essais cliniques de son projet de vaccin contre le nouveau coronavirus, sur un petit nombre de volontaires.

Le vaccin, nommé mRNA-1273, semble susciter une réponse immunitaire chez 8 personnes à qui il avait été administré, de la même ampleur que ce qu’on observe chez ceux qui ont été naturellement contaminés par le virus, selon un communiqué du laboratoire.

Le gouvernement américain a misé un demi-milliard sur ce projet

Les résultats complets de l’essai de phase 1, la toute première dans le développement d’un vaccin et qui inclut 45 participants dans le cas présent, ne sont pas encore connus.

Ces données provisoires de phase 1, bien que préliminaires, démontrent que la vaccination avec mRNA-1273 déclenche une réponse immunitaire de même magnitude que celle causée par une infection naturelle.Tal Zaks, directeur médical de ModernaDans un communiqué

L’essai clinique est mené par les Instituts nationaux de santé (NIH). Le gouvernement américain a investi près d’un demi-milliard de dollars dans le projet de Moderna.

Des tests également prometteurs sur des souris

Trois groupes de 15 patients ont reçu trois doses différentes du vaccin, en une ou deux fois. La phase 2, sur un plus grand nombre de personnes, doit commencer prochainement et, selon Moderna, la phase 3, la dernière et plus importante pour valider l’efficacité du vaccin, devrait commencer en juillet.

Des tests menés séparément sur des souris ont montré que le vaccin empêchait le virus de se répliquer dans leurs poumons, selon l’entreprise. « L’équipe de Moderna continue à se concentrer sur le lancement de l’essai crucial de phase 3 en juillet le plus rapidement et sûrement possible », a déclaré le patron de Moderna, Stéphane Bancel.

https://www.bfmtv.com/mediaplayer/video/vaccin-contre-le-coronavirus-le-laboratoire-moderna-aux-etats-unis-annonce-que-les-premiers-retours-de-ses-essais-sont-positifs-1248587.html

https://www.jpost.com/health-science/former-idf-medic-well-deliver-a-billion-covid-19-vaccine-doses-by-2021-630484

Un commentaire sur “Le VACCIN de MODERNA : Le Sans Faute … Suite

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s