PUNI PAR L’ARME QU’IL A BRANDI

Le 04 Août 2020

« Tu seras puni par l’arme que tu brandis contre l’innocent » n’est guère un proverbe mais fait bien partie du fantastique éventail justicier du Créateur.

Psaumes de David

(3:4) Mais toi, ô Éternel! Tu es mon bouclier, Tu es ma gloire, et Tu relèves ma tête.

(3:5) De ma voix je crie à l’Éternel, Et Il me répond de sa montagne sainte.

(3:6) Je me couche, et je m’endors; je me réveille, car l’Éternel est mon soutien.

(3:7) Je ne crains pas les myriades de peuples qui m’assiègent de toutes parts.

(4:2) Quand je crie, réponds-moi, Dieu de ma justice ! Quand je suis dans la détresse, sauve-moi! Aie pitié de moi, écoute ma prière !

Le dirigeant du Hezbollah, Hassan Nasrallah, a souligné le mardi 17 février 2016, que bien que le groupe ne cherche pas en ce moment la guerre contre Israël, il pourrait battre l’Etat juif dans un futur conflit en ciblant les réservoirs d’ammoniaque de Haïfa, entraînant des pertes massives – et créant du même coup un désastre écologique.

« Ce serait exactement comme une bombe atomique, et nous pouvons dire que le Liban a aujourd’hui la bombe nucléaire, vu que chaque roquette qui pourrait frapper ces réservoirs est capable de créer l’effet d’une bombe nucléaire».

Quelques heures après la menace explicite de Nasrallah de frapper Haïfa, le ministre de l’Environnement Avi Gabbai a déclaré qu’il avait ordonné que les réserves d’ammoniaque soient déplacées dans le désert du Néguev.

Seulement voilà, cette dite bombe nucléaire dont Nasrallah voulait se servir contre Israël, nichait apparemment quelque part dans l’arsenal militaire souterrain du Hezbollah… Une main connue de DIEU seulement a déclenché le désastre, lequel ressemblait à s’y tromper à l’explosion d’une bombe atomique… Et c’est le Liban, soumis, devenu l’instrument du Hezbollah, qui a subi hier l’impact de sa collaboration tacite…

Et si les renseignements israéliens sont bien informés, le Hezbollah, tout comme le Hamas, emmagasine ses armes au sein de la population civile, dans des réservoirs souterrains… En fait le Liban entier est un terrain miné…

Le Hezbollah possède un terminal spécial au port de Beyrouth, où des armes en provenance de l’Iran sont régulièrement déchargées puis expédiées à travers le pays. Les conteneurs d’armes sont déchargés par des agents du Hezbollah et ne subissent pas d’inspection des douanes

Les armes sont ensuite stockées pendant un certain temps au port avant d’être distribuées dans les bases et les centres de stockage du Hezbollah à travers le Liban.

Maya Khadra, journaliste, Prof PhD, reprenait mot pour mot les menaces de Nasrallah – Traduction : « C’est simple, quelques-uns de nos missiles avec du nitrate d’ammonium engendreraient une explosion comme une bombe atomique…. et détruirait le port de Haïfa et décimant la population de la métropole…

Israël main tendue


La mairie de Tel Aviv arbore un drapeau Libanais en hommage aux victimes de Beyrouth

Le vice-Premier ministre et ministre israélien de la Défense Benny Gantz et le chef de la diplomatie du pays Gabi Ashkenazi ont proposé d’accorder une aide humanitaire médicale au Liban qui vient de leur être refusé.

Qui peut encore supporter ces cadavres qui jonchent les rues de Beyrouth par la faute de ces sanguinaires où des cheikhs manchots et aveugles s’arrogent le droit d’émettre des fatwas parce qu’ils sont pleins comme des outres de haine et de sang. Qui ?

Comment en sommes-nous arrivés à cette situation ? Pourquoi le monde ne s’insurge pas ? Pourquoi accepter qu’un groupe de terroristes soit protégé, financé, adulé, aux dépends d’un état qui ne veut rien d’autre que survivre. Une civilisation pour qui la vie prime, et une autre, pour qui la mort est l’apothéose.

Je me prends à pleurer pour ces pauvres innocents pris au piège.

Fredal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s