Beyrouth: Mort mystérieuse du colonel Skaff

la corde se resserre autour du cou du Hezbollah

Un document daté du 21 février 2014 a été révélé lors d’une enquête préliminaire suite à l’explosion dans le port de Beyrouth, signée par le chef de la division de lutte contre la drogue, le colonel Joseph Nicolas Skaff, dans lequel il exigeait que la cargaison soit retirée du port de Beyrouth en raison de son danger immédiat pour le public.

Dans un document cinglant, le colonel Joseph Nicolas Skaff, s’adresse au président : «Nous vous informons que des informations ont été reçues par la Brigade sur la présence du navire RHOSUS, qui est amarré au Quai 11 du port de Beyrouth, chargé de nitrate d’ammonium, une substance très dangereuse qui constitue une menace pour la sécurité publique. Veuillez noter que le navire est entré dans le port le 19 novembre 2013 avec la cargaison ci-dessus, alors qu’il était censé arriver dans l’un des pays africains.

Nous suggérons donc d’ordonner au siège de la police de Beyrouth de travailler avec les autorités de sécurité pour maintenir ce navire et le mettre sous la surveillance du gouvernement jusqu’à ce qu’il soit retiré du complexe portuaire uniquement par les autorités autorisées. 

Le colonel a découvert que le « nitrate d’ammonium » appartenait au Hezbollah et du jour où il a fait appel aux hauts gradés pour garder le navire sous le contrôle du gouvernement, sa vie est devenue un enfer.

Rappelons les circonstances de son décès

Le 5 Mars 2017 le colonel à la retraite des Douanes libanaises Joseph Nicolas Skaff, a été retrouvé mort dimanche à Beit el-Chaar au nord de Beyrouth. Il est décédé en raison d’une chute accidentelle, a rapporté l’Agence nationale d’information (Ani, officielle). La victime de 57 ans a garé sa voiture et a glissé malencontreusement en sortant du véhicule, faisant une chute fatale d’une hauteur de trois mètres suite à laquelle il a souffert de contusions à la tête. Après la mort de Joseph Nicolas Skaff, les civils ont été choqués .

Environ trois mois après la demande du colonel de retirer le navire omnibus du Liban, les civils ont été choqués par la nouvelle de la mort soudaine du colonel Skaff, affirmant qu’il avait glissé sur la tête après avoir garé sa voiture dans le parking de l’immeuble et voulait descendre.

Le plus grand choc a été la publication de deux rapports contradictoires par les médecins légistes mandatés par le parquet pour examiner le corps. Le rapport confirme qu’une main humaine peut être à l’origine de l’incident, car les résultats ont révélé plusieurs contusions graves sur la tête du défunt.

La publication du document confirme désormais que le Hezbollah est derrière toutes les catastrophes au Liban et le dernier «tsunami» qui a détruit la capitale. Hier une guerre civile a commencé dans le pays, les libanais se sont battus contre les forces de l’ordre lors de manifestations contre le gouvernement corrompu.

Le seul risque pour Israël est que le Hezbollah sentant sa chute ne provoque une guerre contre Israël afin de redorer son image envers le peuple libanais par une victoire contre « l’État sioniste » .

Un commentaire sur “Beyrouth: Mort mystérieuse du colonel Skaff

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s