ISRAËL, VICTIME DE MANIGANCES POLITIQUES ?

Cet « accord d’Abraham », selon la dénomination proposée par la Maison Blanche, est placé sous les auspices du patriarche de la Bible et du président américain, Donald Trump, qui en a fait l’annonce dans la soirée.

Nétanyahou envisage lui « une paix entière et formelle », qu’il souhaite basée sur le développement économique. «Une véritable paix née de la force et de la puissance. La seule qui soit durable.»

La façade de la mairie de Tel Aviv arbore les couleurs des drapeaux israéliens et émirati, à l’occasion de l’annonce de l’accord d’Abraham, le 13 août. ODED BALILTY / AP

Qui des deux impliqués dans cette affaire de normalisation entre Israël et les Emirats arabes, nous raconte la vérité ?

Le président Trump des USA ou le premier ministre israélien Bibi Netanyahu ? Tous les deux mènent une bataille acharnée pour leur survie politique…

Les Emirats, ont volontairement joué le jeu des deux chefs d’état, puisque cela ne leur coûte rien. Ils préfèrent miser sur la résilience politique de Trump et de Netanyahu, plutôt que se farcir un Joe Biden dont les vues antithétiques sur la diplomatie actuelle, est claire, surtout en ce qui concerne l’Iran.

Trump nous déclare qu’Israël doit renoncer à la reprise de la souveraineté sur la Judée et Samarie, alors que Netanyahu nous fait miroiter que cette issue n’est pas close et qu’il a la ferme intention de la poursuivre… Lequel des deux est le plus fiable ?

Je vous avoue que je crois beaucoup plus à une opportunité pour les deux chefs d’état de redorer leur blason. Netanyahu cherche à repousser l’échéance de ses litiges judiciaires et Trump veut conquérir des voix au sein des américains… L’objectif des deux prime sur leur honnêteté et candeur envers leurs concitoyens.

Israël préfère avoir affaire à Trump comme président des USA qu’à Joe Biden, du parti démocrate qui ne cache plus son antisémitisme… Netanyahu contribue dans cette affaire pour ces deux raisons.

En outre, il faut aussi admettre que le conflit israélo-palestinien ne rapporte rien aux états arabes, au contraire. Hormis une dignité tenace qui ne pèse plus lourd à l’heure actuelle face au danger éminent d’un Iran nucléaire.

Si Abbas hurle « un couteau dans le dos » ce n’est que pour sauver sa face. Dans son for intérieur, il sait que la prétendue cause palestinienne n’est qu’un vulgaire canular qui n’a fait que coûter des vies et énormément d’argent. Qu’ont-ils les pays arabes à espérer de ce prétendu peuple palestinien ? Rien, trois fois rien. Ces hordes de terroristes ne savent rien faire d’autre que de prendre des peuples en otage et les terroriser. Ils sont experts dans la formation d’une nouvelle génération de terroristes, et cela est devenu, même pour leurs propres frères musulmans, un danger continu.

Israël par contre, est un pays prospère, démocrate, humain, avec un High-tech des plus recherchés, des rénovations dans tous les domaines, sécuritaire, médicaux etc… et qui n’est nullement tributaire d’aucun pays.

Faire le petit saut de sa reconnaissance officielle par les pays arabes, n’est plus qu’un geste banal puisqu’ils mènent derrière les coulisses, depuis de longues années des rapports sur tous les domaines. Ce n’est donc rien de surprenant… et il est le bienvenu aujourd’hui et leur profiterait.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s