Un fort vieux de 3.200 ans, théâtre de batailles décrites dans le Livre des Juges, découvert dans le sud d’Israël

La structure mise au jour offre un aperçu de la réalité géopolitique dans la région à cette époque

Une citadelle cananéenne vieille de 3.200 ans, théâtre de batailles épiques menées à l’époque biblique, a été découverte près de la ville de Kiryat Gat, dans le sud d’Israël, a annoncé dimanche l’Autorité des antiquités d’Israël (IAA).

Le fort datant du 12e siècle avant notre ère se situe à proximité du kibboutz Gal On et du ruisseau Guvrin, à environ 70 kilomètres au sud de Jérusalem. 

Il a été édifié par les Égyptiens qui gouvernaient alors la région afin de se défendre contre les Philistins, à une époque correspondant à la période du Livre biblique des Juges, a indiqué l’IAA dans un communiqué.

Par la suite, la citadelle a été abandonnée par les Égyptiens, entraînant la destruction de nombreuses villes cananéennes, probablement aux mains des Philistins.

Selon les archéologues de l’IAA, Saar Ganor et Itamar Weissbein, la structure qui a été déterrée mesure 18 mètres de long et 18 mètres de large, et possède des tourelles à ses quatre coins.

A l’intérieur de celle-ci se trouve une cour pavée de briques avec des colonnes ainsi que plusieurs pièces. Des centaines de faïences ont été découvertes dans les chambres attenantes, dont certaines entières comme de nombreux bols réalisés dans un style égyptien. Un autre bol et une tasse retrouvés sur place étaient probablement utilisés pour le culte, ont précisé les archéologues.

« La citadelle que nous avons découverte offre un aperçu de la réalité géopolitique décrite dans le Livre des Juges, qui a vu les Cananéens, les Israélites et les Philistins s’affronter », ont déclaré Saar Ganor et Itamar Weissbein dans le communiqué.

« À l’époque, le pays de Canaan était gouverné par les Égyptiens et ses habitants étaient leurs protégés », ont-ils expliqué. « Mais ensuite, au 12ème siècle avant notre ère, deux acteurs centraux sont apparus dans la région, les Israélites et les Philistins, marquant le début d’une série de luttes territoriales sanglantes. »

Une telle vision des réalités de l’existence ancestrale du peuple Juif à cet endroit du monde tel un volcan a rugi à ciel ouvert comme une réponse à ces pourvoyeurs aux grands principes, d’une médiocrité insupportable.

Ce devoir de vigilance que je m’impose me coûte, et plus je pioche et plus je m’aperçois du fait qu’il y ait des juifs cela ajoute à l’histoire des humains quelque chose qui est de l’ordre de l’essentiel et qui sans eux n’existerait pas .

Il faut une grande abnégation pour supporter, écouter cette continuelle usante propagande contre Israël.

Un commentaire sur “Un fort vieux de 3.200 ans, théâtre de batailles décrites dans le Livre des Juges, découvert dans le sud d’Israël

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s