À TOUS MES LECTEURS, AMIS, FRÈRES ET SŒURS

En cette période d’épidémie, nous devons tous bien réfléchir avant de nous lancer dans toute initiative qui risque de porter atteinte, non seulement aux initiateurs, mais aussi aux innocents.

Le monde est ainsi fait. Ce que je fais/engendre/crée n’a pas seulement d’effet sur moi, il possède le pouvoir de nuire, d’influencer, de bénéficier à toute une communauté, un peuple, un pays.

Quand j’entends des personnes menacer de vive voix de désobéir aux instructions imposées par l’état durant la pandémie, je me demande si elles sont conscientes du mal qu’elles se hasardent de déclencher suite à leur rébellion.

Le mal est invisible et souvent même insoupçonné chez certains d’entre nous. Ce qui fait qu’il suffit que cette personne infectée à son insu et qui donc l’ignore, s’aventure dans l’environnement de personnes saines, pour créer une propagation du virus et en infecter d’autres.

Chers lecteurs, chers amis, chers frères, chères sœurs nous sommes, que nous le voulions ou pas, responsables du bien-être de nos semblables. Si je néglige de prendre en considération mes proches, je leur fait du mal qui, d’une manière ou d’une autre, pourrait se retourner contre moi.

Dans un sens, le bien-être de nos semblables est indéniablement aussi le nôtre… Le malheur de nos semblables nous affectera de même.

Ce n’est pas sans raison que la Torah nous enjoint d’être « tous responsables l’un de l’autre».

En cette veille de Nouvel An, nous sommes tous appelés à prouver à notre Créateur que nous sommes capables de remplir le devoir d’être responsables l’un envers l’autre…

S’il faut fêter le Nouvel An dans la solitude et l’humilité, faisons le pour nos frères, pour ceux qui souffrent, ceux qui pleurent leurs chers disparus, ceux qui peinent… et pensons et prions pour eux et pour nous. Le salut ne peut venir que de notre propre initiative, diligence, perspicacité et compassion.   

Le repli en nous-même est par lui-même une prière… une ovation au Créateur… Notre amour pour Lui et notre foi en LUI.

SHANA TOVA

Que le Seigneur remplisse nos demeures vides de sa Sainte Présence. AMEN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s