Les chercheurs de l’Université de Tel Aviv parmi les meilleurs au monde

Pas moins de 333 chercheurs de l’Université de Tel-Aviv font partie des 2% meilleurs au monde dans leur discipline, a annoncé jeudi l’établissement dans un communiqué, citant une étude réalisée par « la prestigieuse Université américaine Stanford ».

« L’Université de Tel-Aviv est reconnue pour son excellence académique »

Cette étude se base notamment sur le nombre d’articles écrits par ces chercheurs, sur le nombre de fois où ils ont été cités et sur leur impact dans leur domaine, précise l’Université de Tel-Aviv.

Au total, près de 160.000 chercheurs issus de 149 pays différents figurent sur cette liste, qui comprend par ailleurs 22 disciplines et 176 sous-domaines.

« C’est une véritable fierté israélienne », s’est enthousiasmé le professeur Dan Peer, vice-président en charge de la recherche au sein de l’Université de Tel-Aviv, « lui-même classé parmi les 0,4% premiers chercheurs mondiaux dans le domaine des nanotechnologies ».

« L’Université de Tel-Aviv est reconnue pour son excellence académique, et pour être un des meilleurs établissements multidisciplinaires », a-t-il ajouté.

« C’est un grand honneur [de savoir] que 333 de nos chercheurs figurent sur la liste des 2% meilleurs [chercheurs] au monde », a salué le prof. Dan Peer.

Une nouvelle étude de l’Université Stanford a vérifié quels sont les 2% des principaux chercheurs du monde dans les différentes disciplines. La liste totale comprenait près de 160 000 chercheurs de 149 pays dans 22 disciplines et 176 sous-domaines. Selon le classement établi, 333 professeurs de l’Université de Tel-Aviv figurent parmi les 2% des principaux chercheurs (en termes de nombre d’articles, de citations et d’impact). 155 d’entre eux figurent dans le premier centile (1%) et 74 dans le demi-pour cent supérieur (0,55%).

14 dans le TOP50

Le succès est encore plus marquant si l’on s’attache à l’examen du TOP50 dans chaque domaine : selon le classement, 14 chercheurs de l’Université de Tel-Aviv figurent sur la liste des 50 meilleurs chercheurs au monde dans leur domaine.

le Prof. Yithak Gilboa (Crédit: Université II de Tel-Aviv)

Le Prof. Yitzhak Gilboa de l’Ecole d’économie est classé sixième dans le domaine de l’économie théorique, et le Prof. (émérite) David Schmeidler de l’Ecole de mathématiques au 12e rang dans le même domaine.

Le Prof. Iska Cohen Mansfield de la Faculté de médecine a été classée 12e au monde dans le domaine de la gériatrie. Trois membres du corps professoral de la Faculté d’ingénierie sont également bien classés: le Prof. Emilia Fridman à la 26e place dans son domaine, le Prof. émérite Gedeon Dagan et le Prof. Boris Malamud à la 29e place, chacun dans son propre domaine.

« C’est une véritable fierté israélienne », a déclaré le Prof. Dan Peer, Vice-Président chargé de la recherche de l’Université de Tel-Aviv, lui-même classé parmi les 0,4% premiers chercheurs mondiaux dans le domaine des nanotechnologies. « L’Université de Tel-Aviv est reconnue pour son excellence académique, et pour être l’un des meilleurs établissements multidisciplinaires, et c’est un grand honneur que 333 de nos chercheurs figurent sur la liste des 2% meilleurs au monde ».

La liste comprend également le Prof. émérite Micha Sharir de l’École d’informatique (35e rang) et le Prof. Arie Livnat de l’École de mathématiques (36e), ainsi que quatre membres du corps professoral de la Faculté des sciences humaines: le Prof. émérite Rachel Giora du Département de linguistique (40e), le Prof. Israel Finkelstein (44e) du Département d’archéologie, le Prof. émérite Benjamin Isaac du Département d’études classiques (45e place) et le Prof. émérite Ilana Shohami de l’Ecole d’éducation (47e au monde).

Par ailleurs les universités israéliennes sont classées au top 100 des universités les plus innovatrices dans le monde sur une liste annuelle établie par l’agence de presse Reuters.

L’Université hébraïque se classe à la 82e place, se hissant de 12 places par rapport au classement de l’an dernier. L’université de Tel Aviv est 88e et l’Institut de technologie israélien du Technion se retrouve au 89e rang.

Reuters identifie les institutions éducatives qui contribuent le plus au progrès de la science, à l’invention de nouvelles technologies et à faire fonctionner les nouveaux marchés et industries.

Le classement se fonde sur un certain nombre d’indicateurs, notamment les dépôts de brevet et les citations dans les articles de recherche.

Reuters a cité la compagnie de transfert de technologie de l’Université hébraïque, la compagnie de développement de recherche Yissum, qui amène sur le marché les technologies et les découvertes des étudiants et des chercheurs, avec 1000 brevets enregistrés couvrant 2 800 inventions, plus de 900 technologies autorisées et le lancement de 125 start-ups.

Globalement, parmi les 100 premières universités, 51 sont basées en Amérique du nord, 26 en Europe, 20 en Asie et trois en Israël.

L’université de Stanford occupe la plus haute place du podium pour la troisième année consécutive suivie par le MIT et Harvard.

FONDS DE SOUTIEN D’URGENCE

Touchés de plein fouet par la crise économique due au Covid19, des milliers d’étudiants ont perdu leur emploi et ne peuvent plus subvenir à leurs besoins.
Pour les aider, contactez en France: afauta@wanadoo.fr Tél : 01 40 70 18 07
En Israël : tlvuniversite@gmail.com Tél : 03 640 67 80

Important : Les articles publiés par l’Association française de l’Université de Tel-Aviv portent sur des recherches en cours. Sauf indication contraire, le chemin est encore long jusqu’au passage à l’industrie qui permettra de mettre les traitements à la portée du grand public.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s