En 1939, l’Amérique ferma sa frontière à un paquebot de 908 réfugiés juifs

À l’heure où l’Europe ferme ses frontières aux réfugiés, il est bon de se rappeler cet épisode de 1939 où un bateau de plus de 900 réfugiés juifs fut prié de retourner en Europe, sous le régime nazi.

Le Saint-Louis quittant Hamburg en 1939

Le 13 mai 1939, le Saint-Louis, paquebot transatlantique allemand, quitte le port de Hambourg. À son bord, 937 passagers. La grande majorité d’entre eux sont des juifs allemands fuyant le Troisième Reich.

Persécutés — quelques mois auparavant avait lieu la Nuit de Cristal, pogrom où une centaine de juifs furents assassinés — ils ont réuni l’argent nécessaire pour un visa et un aller simple sur le Saint-Louis dans l’espoir de trouver refuge en Amérique.

Réfugiés d’Allemagne nazie embarqués sur le Saint-Louis

Mais, alors que leur paquebot appareille dans le port de la Havane, les autorités cubaines ne les autorisent pas à débarquer. Hostile envers les juifs, ( le pays souffrait en plus d’une dépression économique et beaucoup de Cubains n’appréciaient pas du tout le nombre relativement grand de réfugiés, qui étaient perçus comme des concurrents pour les rares emplois). Seuls vingt-neuf d’entre eux sont autorisés à rester sur le sol cubain.

Quotas de réfugiés

Après Cuba, le Saint-Louis tente sa chance aux États-Unis. Le bateau navigue si près des côtes de la Floride que les passagers aperçoivent les lumières de Miami. Un câble est envoyé au président Franklin D. Roosevelt, lui demandant de leur accorder l’asile. Il ne reçut jamais de réponse.

Pass gets bloqués au port de La Havane

À l’époque, la presse américaine s’est largement fait l’écho de la situation critique des passagers du Saint-Louis. Mais l’Acte d’immigration de 1924, mis en place aux États-Unis, limitait le nombre de réfugiés pouvant être admis chaque année. À l’été 1939, le quota était déjà atteint.

Les Américains, quoique compatissants vis-à-vis des réfugiés et indignés par la politique du régime nazi, soutiennent ces restrictions à l’immigration. La crise économique de 1929 venait de passer par là, laissant des millions d’Américains au chômage, et l’arrivée d’immigrés était vue comme une menace sur les derniers emplois disponibles.

Le Saint-Louis a dû faire demi-tour pour l’Europe, alors sous la botte nazie. Beaucoup de ses passagers furent victimes des camps, comme les membres de cette famille, tous tués à Auschwitz.

Le souvenir honteux du paquebot Saint-Louis, désormais immortalisé dans les musées de l’holocauste à travers le monde, n’est pas sans rappeler la situation critique de l’Europe.

FREDAL

2 commentaires sur “En 1939, l’Amérique ferma sa frontière à un paquebot de 908 réfugiés juifs

  1. Encore un épisode douloureux de l’histoire des juifs.
    En amont de cette affaire et au vu des actes de ségrégation et d’extermination subis par le peuple juif , on est amené naturellement à se poser la seule question « POURQUOI »

    J'aime

  2. Le Juif responsable de tous les maux
    comme ces accusations de crimes rituels ou celles de profanation d’hosties, les plus fréquemment émises pendant le Moyen Âge. Elles ont conduit à des massacres et aux pillages de leurs biens (pogrom).
    Ces accusations surgirent souvent en cas de catastrophe, épidémie. La communauté juive joua souvent le rôle de bouc émissaire. De plus, les Juifs occupant souvent des métiers de commerçants ou de financiers, certains débiteurs trouvaient facile de se libérer d’une dette envers un Juif, en ameutant la population et en organisant un pogrom. Parmi les accusations d’empoisonnement de puits les plus notables, il faut mentionner celle qui se propagea en même temps que la grande peste du xive siècle, et mena à la disparition de nombreuses communautés juives d’Europe.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s