Par les fleuves de Babylone

Il y a un siècle, près d’un tiers de la population de Bagdad était juive. En 2019, il ne restait que cinq Juifs dans la ville. Dans l’épisode d’aujourd’hui, nous explorons l’histoire des Juifs d’Irak, depuis Nahum le prophète jusqu’à une grand-mère de Jérusalem devenue la championne improbable des filles yézidies kidnappées.

Les Juifs sont arrivés pour la première fois dans ce qui est aujourd’hui l’Irak au 6ème siècle avant JC, après que le roi babylonien Nebucadnetsar ait saccagé le temple de Salomon. C’est de là qu’Ezra et Néhémie ont ramené les exilés de retour à Jérusalem. C’est là que le Talmud babylonien a été débattu, compilé et codifié. Et c’est là, en 1941, que le Farhud – un violent pogrom – a fait des centaines de morts parmi les Juifs de Bagdad et des milliers de blessés.

Bien qu’il y ait eu de nombreuses phases différentes dans cette histoire longue de 2600 ans, les Juifs ont connu de nombreuses périodes prospères dans le « pays entre les deux fleuves ». Il y avait des politiciens juifs, des juristes, des médecins, des hommes d’affaires. Il y avait même une Miss Bagdad juive.

Aujourd’hui, cette communauté a pratiquement disparu.

Mishy Harman parle à Edwin Shuker , dont la famille a fui Bagdad en 1971, de ses espoirs d’un nouvel âge d’or pour les Juifs irakiens. Vous pouvez en savoir plus sur l’histoire d’Edwin dans le merveilleux film documentaire « Remember Bagdad ».

Le producteur Joel Shupack nous raconte l’histoire d’ISIS, d’évasions audacieuses, de volontariat et des limites infinies de l’esprit humain. Curieusement, c’est aussi une histoire de l’héritage de l’Holocauste. Alors que des générations de lycéens israéliens ont visité des camps de concentration et promis – d’une voix sincère – « plus jamais », une grand-mère juive de Jérusalem nommée Lisa Miara a fait du « plus jamais ça » le principe directeur de sa vie. C’est l’histoire d’une femme intrépide qui a été obligée – à cause de ce qui est arrivé à son propre peuple il y a moins de quatre-vingts ans – de se lever et d’agir.

JJ.A

Un commentaire sur “Par les fleuves de Babylone

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s