Une chirurgie révolutionnaire peut guérir le cancer de la prostate en une heure

Le cancer de la prostate est l’un des types de cancer les plus courants, avec environ un homme sur six qui devrait en être diagnostiqué au cours de sa vie. Comme le dit le titre d’un article récemment publié par Visão, « à 80 ans, plus de 80 % des hommes auront un cancer de la prostate ». Si le même article mentionne que la maladie, encore taboue, « tue 1.800 hommes par an au Portugal », il rappelle aussi que, si elle est diagnostiquée à temps, « elle a de grandes possibilités d’être traitée et guérie ».

Habituellement, les patients doivent subir une ablation chirurgicale de la glande prostatique et, dans certains cas, peuvent avoir besoin d’une radiothérapie après cette procédure, pour augmenter leurs chances de guérison. Les traitements courants sont invasifs, douloureux et peuvent entraîner des dommages permanents. Par exemple, après une prostatectomie radicale, les patients ne peuvent plus éjaculer pendant les rapports sexuels, ce qui indique qu’ils sont incapables de concevoir de cette façon.

Ce traitement «qui change la donne» utilise des courants électriques pour détruire les tumeurs difficiles à atteindre. 

Des médecins britanniques espèrent que des milliers d’hommes atteints du cancer de la prostate pourront être guéris grâce à une opération innovante d’une heure.

L’opération « Nanoknife », qui dure une heure, a été décrite comme «étonnamment simple et rapide» par les chirurgiens.

Elle utilise une technique appelée “électroporation irréversible” pour administrer des impulsions électriques dans la tumeur permet d’ouvrir la membrane des cellules d’une manière beaucoup moins invasive que les traitements standards, ce qui signifie qu’il y a moins de risques pour les organes et tissus environnants.

Selon ZME Science, une équipe de médecins de l’University College London Hospital (UCLH) a utilisé le système NanoKnife pour effectuer une procédure peu invasive guidée par l’image sur six patients atteints d’un cancer de la prostate au Royaume-Uni.

Traitement NanoKnife

La procédure, qui utilise le système fabriqué par AngioDynamics, basé à New York, ne dure qu’une heure et permet aux patients de rentrer chez eux le jour même, sans que l’hôpital n’ait à allouer de ressources pour leur hospitalisation postopératoire, pendant plusieurs jours ou semaines.

L’introduction de cette thérapie sur le NHS intervient alors que plus de 50 000 cas de cancer de la prostate sont détectés chaque année. Les traitements de cette maladie impliquent généralement une radiothérapie ou une intervention chirurgicale pour retirer la prostate, ce qui peut entraîner des problèmes de miction, d’incontinence et de perte de la fonction sexuelle.

En comparaison, Nanoknife offre un risque réduit d’effets secondaires et peut être réalisé plus rapidement, les six premières opérations sur le NHS ayant été effectuées par des chirurgiens de l’UCLH.

Selon The Telegraph, le professeur Mark Emberton, urologue consultant, a déclaré à propos du traitement : « Il s’agit d’une nouvelle classe de thérapie, d’une manière totalement nouvelle de détruire les cellules. La beauté de la chose, c’est qu’il s’agit d’une technique très facile à être enseignée aux chirurgiens. C’est ce qui change la donne.

Emberton a déclaré que le Nanoknife pourrait devenir un traitement standard du cancer de la prostate, au lieu d’être disponible uniquement dans les grands centres spécialisés, comme c’est actuellement le cas pour les traitements ciblés.

Le professeur a ajouté : «Dans une période comme celle-ci, où le NHS est soumis à une forte pression, la chirurgie de jour permet d’éviter les séjours de nuit à l’hôpital et d’utiliser plus efficacement nos salles d’opération ».

Neil Gershon a été l’un des hommes à recevoir le traitement dans le cadre du NHS. Il a déclaré par la suite qu’il avait été attiré par «le fait que les risques de dommages collatéraux sont très réduits ».

Se souvenant de son expérience, il a poursuivi : «Tout s’est fait en une journée, ce qui était formidable. Lorsque l’anesthésie générale a cessé, je me suis senti parfaitement bien, sans aucune douleur. Cela n’aurait pas pu mieux se passer ».

Natalia Norori, responsable des connaissances chez Prostate Cancer UK, a déclaré que la thérapie pourrait «faire une grande différence dans la qualité de vie des hommes diagnostiqués avec un cancer de la prostate localisé ». Norori a ajouté qu’à la suite des opérations réalisées à l’UCLH, Nanoknife doit maintenant être testé dans le cadre d’essais de plus grande envergure.

N.B

L’électroporation Irréversible (IRE) est une nouvelle méthode, qui peut détruire par une brève décharge électrique via les aiguilles posées dans la tumeur, en éliminant le cancer au niveau cellulaire. Les vaisseaux sanguins vitaux sont préservés. Cette méthode a été appliquée pour la première fois en 2009 chez les patients atteints d’un cancer du pancréas et son intérêt a augmenté de manière significative au cours des dernières années environ. Les résultats obtenus sont prometteurs – la plus grande série publiée montre une survie presque double par rapport à la chimiothérapie.

JJ.A

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s