Découverte d’un Complexe Unique Vieux de plus de 2000 ans

La structure a été scellée dans la période byzantine sous les planchers d’un grand bâtiment il y a environ 1400 ans et est restée intacte pendant des siècles.

Archaeologists discover 2000-year-old unique complex by the Western Wall (photo credit: SHAI HALEVI / ISRAEL ANTIQUITIES AUTHORITY)

Un système unique de salles souterraines datant de 2000 ans a été découvert par un groupe d’archéologues au niveau du mur occidental dans la vieille ville de Jérusalem, sous le hall des tunnels du mur dans le complexe «Beit Straus».


Cette découverte exceptionnelle met en lumière la vie juive dans la ville sainte avant la destruction du Second Temple, comme expliqué dans une annonce conjointe de l’Autorité des Antiquités d’Israël et de la Fondation du patrimoine du Mur occidental de Jérusalem.

Le complexe comprend deux pièces et une cour ouverte et contenait probablement selon les chercheurs les réserves de nourriture et de vivres pour le besoin des résidents de ce site.

Archaeologists discover 2000-year-old unique complex by the Western Wall. (Shai Halevi/IAA)


« C’est une découverte unique », ont déclaré le Dr Barak Monnickendam-Givon et Tehila Sadiel, directeurs des fouilles pour le compte de l’Autorité israélienne des antiquités. «C’est la première fois qu’un système souterrain est découvert à côté du Mur occidental. Il faut comprendre qu’il y a 2000 ans à Jérusalem, comme aujourd’hui, il était de coutume de construire en pierre. La question est de savoir pourquoi de tels efforts et de ressources ont été investis dans des salles de taillage souterraines dans ce substrat de rocheux aussi dur. »

Dr. Barak Monnickendam-Givon at the subterranean system. (Shai Halevi/IAA)
Dr Barak Monnickendam-Givon (Shai Halevi / IAA)

«Le riche éventail de découvertes dans cette fouille a mis en lumière la vie quotidienne des habitants de l’ancienne ville. Entre autres choses, nous avons trouvé des récipients de cuisson en argile, des noyaux de lampes à huile utilisées pour la lumière, une tasse en pierre unique du site de la période du Second Temple et un fragment d’un qalal – un grand bassin en pierre utilisé pour retenir l’eau, qui serait lié aux pratiques juives de pureté rituelle ».


«Je suis ravi de révéler à la nation juive un nouveau trésor de découvertes impressionnantes et fascinantes qui jettent la lumière sur la vie à Jérusalem à travers les générations en général, et à la veille de la destruction en particulier» a commenté Mordechai (Suli) Eliav, directeur de la Western Wall Heritage Foundation. «Cette découverte incarne le lien profond des Juifs avec Jérusalem, leur capitale. C’est une preuve tangible que la prière au pied de notre Temple n’a jamais cessé malgré les périodes difficiles. »

Archaeologists discover 2000-year-old unique complex by the Western Wall. (Yaniv Berman/IAA)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s