LA GRANDE ««MASQUARADE»»

Je ne voudrais pas paraître vindicatif, critique, ou agressif, mais avouons que nous vivons une période catastrophique, tant sur le plan médical et sanitaire que sur le plan de la gestion de la crise que nous traversons.

http://www.latribunerepublicaine.fr/9070/article/2020-05-07/emmanuel-macron-averti-des-decembre-de-la-gravite-du-coronavirus-le-quai-d-orsay

Rappelons-nous que fin février-début mars, nombreux en France furent les détracteurs des informations chinoises.

Rappelons-nous que certaines personnalités évoquèrent la « petite grippette » qui était à nos portes.

Rappelons-nous les déclarations, informations contradictoires sur les masques, les tests durant le mois de mars.

Rappelons-nous les promesses de masques de protection (qui ne servent à rien) qui n’arrivent jamais.

Ne nous a-t-on pas dit que les masques pouvaient être utiles pour les personnes atteintes du virus et que pour les autres, leur utilité était nulle ? Donc il fallait protéger les malades et pas les personnes saines ?

Une étude menée par des chercheurs de l’Université de Cambridge, de l’École de Guerre économique de Paris, de l’Université de Science et de technologie de Hong Kong, et de la Family Federation de Finlande démontre, par deux modèles d’intelligence artificielle, l’importance du port du masque. Jugé inutile, au début de l’épidémie en France, il est fortement conseillé après le 11 mai voire obligatoire dans les transports en commun. Alors que les Français auront été confinés durant près de deux mois et auront respecté la distanciation sociale, cette étude internationale démontre que le port du masque serait bien plus efficace que le confinement. Rappelons-nous que notre Président fut aux abonnés absents, et qu’il portait un masque.

Rappelons-nous la discorde, les querelles entre les médecins sur l’hydroxychloroquine.

Rappelons-nous l’orchestration faite autour du Pr Raoult.

Rappelons-nous que notre Président fut amené à rendre visite au Pr Raoult après l’avoir méprisé.

Rappelons-nous que nos soignants (à quelque niveau qu’ils soient) furent admirables, mais n’oublions pas que les hôpitaux ont été malades, délaissés et que le personnel hospitalier souffre.

Rappelons-nous que la France est malade: nous sommes esclaves de notre gestion inadéquate dans un monde moderne. Nous souffrons d’obésité administrative, de lenteurs décisionnelles, d’egos démesurés, et nos « dirigeants » souffrent de flatulence intellectuelle.

Un État Obèse

Depuis la débâcle de 1940, jamais la France n’avait connu une telle chienlit, une telle désorganisation, une absence de cohérence, une direction de l’État à la dérive.

L’interdiction de l’hydroxychloroquine pose la question de la préméditation des décès provoqués en masse dans les Ehpad et celle des refus de soins des malades atteints de pneumopathies hivernales

La liste des critiques est à la hauteur des souhaits : sans fin.

Quand changera-t-on de comportement, quand cessera-t-on de vivre avec ces mille-feuilles administratifs ?

Pour l’heure, je dois avouer que j’ai été anéanti, atterré en apprenant ceci :

Paris, le vendredi 8 mai 2020 – Dans le quotidien Le Monde, les journalistes Gérard Davet et Fabrice Lhomme (notamment auteurs d’Un président ne devrait pas dire ça) publient une enquête accablante sur la gestion des masques par l’Etat (en général) et par le gouvernement actuel (en particulier). Ils rapportent ainsi qu’en « pleine crise du Covid-19, alors que la France est confinée, les conseillers du premier ministre, Edouard Philippe, découvrent, consternés, que depuis plusieurs semaines, des millions de masques issus des réserves étatiques, dont une part non négligeable était sans doute utilisable, sont consciencieusement brûlés ».

Non bien sûr, cette épidémie n’est pas cruelle pour les 50 000 décès au moins qu’elle va occasionner. Quelle tristesse pour ces familles en deuil qui n’ont pas pu assister aux funérailles de leurs défunts ou pour celles désemparées qui savaient leurs morts dans des entrepôts frigorifiques de Rungis sans pouvoir les accompagner.

Quelle grande mascarade de vouloir nous faire avaler des couleuvres. Avec ce tel mépris de la vérité je crains que nos gouvernants n’aient malheureusement joué leur dernier « Va-Toux » dans cette affaire. Mais s’en rendent ils vraiment compte ?

Assurément les comptes ils y répondront.

Le pire n’est pas qu’ils fassent semblant de confesser une erreur sur la stratégie et non sur l’objectif, mais bien plutôt qu’ils mentent.

J’approuve…..

https://www.facebook.com/story.php?story_fbid=2982599911828799&id=100002364578447

http://www.pierremansat.com/2020/04/une-nouvelle-enquete-implacable-de-mediapart-tests-covid-19-la-defaillance-organisee-au-sommet-de-l-etat.html

Au total, 28 plaintes auraient été déposées contre des ministres du gouvernement. Cinq d’entre elles auraient été déposées pour « mise en danger de la vie d’autrui » et pour « homicide involontaire »Des plaintes qui ont le don d’énerver Emmanuel Macron, selon le Canard Enchaîné. Mais ce qui exaspère le plus le président de la République, c’est le fait que ces plaintes émanent parfois… d’élus. C’est le cas d’Éric Ciotti.

La réaction d’Emmanuel Macron à cela ? Il aurait lancé : « Les mêmes qui font mine de ne pas vouloir de polémiques, et menacent le gouvernement de tous les procès. C’est un vieux truc sordide de politicard que de faire l’ange plein de bonté par-devant en espérant tirer profit par-derrière des difficultés du moment. L’indignité est parfois sans limite ». Décidément…

En toute objectivité comment ce pays, qui s’est empêtré dans la conduite de cette pandémie d’une façon lamentable, pourrait-il demain se relever, réactiver son économie et retrouver une confiance particulièrement déchirée de ses dirigeants …

La Confiance ? Parlons en le ministère des Armées reconnaît avoir acheté de la chloroquine en Chine

Un ex-collaborateur d’Olivier Véran a tenté de toucher une commission sur des masques

Tewfik Derbal, qui était depuis collaborateur d’une députée LREM, a confirmé les faits relatés par Mediapart et a démissionné de son poste. Source AFP

C’est une affaire embarrassante pour Olivier Véran et le ministère de la Santé que Mediapart révèle. Selon le site d’information, Tewfik Derbal, un ancien collaborateur du ministre de la Santé, a tenté, en vain, de toucher une commission en plaçant auprès du ministère une offre de masques FFP2, à la mi-mars, en pleine pénurie de masques de protection contre l’épidémie de coronavirus.

Devenu ensuite collaborateur d’une députée LREM, Émilie Chalas, il a « confirmé » à cette dernière les faits relatés par le site d’information. Il a ensuite démissionné de son poste vendredi, précise dans un communiqué la députée de l’Isère. Elle ajoute qu’elle « ignorait tout » de ces « faits et comportements », qu’elle « condamne avec la plus grande fermeté ». De son côté, Olivier Véran a répondu au quotidien Le Dauphiné libéré que « cette histoire » ne le « concerne pas ».

Qu’en pensez-vous ?Comme eux : Lâchez-Vous

Le coup de gueule de Jean-Pierre Pernaut en direct : « On nous dit une chose puis le contraire le lendemain ! Tout ça donne le tournis »

Ou l’alerte de ce médecin Urgentiste

Ils ont décidé de le chanter

Lui préfère en rire …

2 commentaires sur “LA GRANDE ««MASQUARADE»»

  1. Boker tov Freddy
    Je te lis toujours avec intérêt mais je suis une éternelle optimiste
    Oui ils se sont trompés sur cette crise sanitaire mais je pense que nous avons un président qui vient de faire à nos frais ainsi qu’au siens une formation accélérée
    Il vient de se confronter à la réalité il est enfin sorti de sa bulle
    Et je le crois maintenant capable de réaction et de mesures
    Enfin je l’espère
    😘

    J'aime

  2. Salut Freddy
    Ton analyse est hélas réelle et décrit parfaitement la façon catastrophique dont l’état a géré cette épidémie.
    Mais pouvions nous nous attendre à mieux ?
    Rappelons nous :
    La crise des gilets jaunes.
    Durant les premiers mois le gouvernement a brillé par son absence. Resultat scènes guérillas
    Les grèves.
    Le gouvernement a ignoré les mouvements
    Parallèlement les ministres sont incompétents , (cacophonie dans leurs déclarations)
    La porte parole ridicule
    Les députés LREM se contentent de ânonner des textes qui leur sont transmis.
    Moralité : vivement 2023

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s