Appelez-moi Sioniste


23 septembre 2014

Vous nous appeliez Judéens au temps du roi David
Vous nous appeliez Hébreux après notre exil forcé
Vous nous appeliez Zélotes pendant notre résistance
Vous nous appeliez Juifs durant les pogroms, les déportations , les inquisitions et conversions .

Vous nous appelez Sioniste depuis que nous avons retrouvé notre terre
De Canaan à Massada, de Judée jusqu’à Varsovie , de Rome jusqu’en Espagne , de Constantinople à Tel Aviv je suis resté le même ..

Je suis resté le peuple élu pour étancher vos haines et votre mépris de l’humanité.

Je suis le peuple de D.ieu qui a traversé le temps, les siècles , les pays , les déserts et les nations
Je suis l’empêcheur des ténèbres de tourner en rond , le caillou dans la chaussure des méchants
Je suis celui dont personne ne voulait mais que tout le monde regrette
Je suis le plus jalousé et le plus méprisé , attirant autant de convoitises que de réprobations
Je suis celui que vous ne pouvez pas voir mais que vous scrutez en permanence .
Je suis le reflet dans le miroir de vos contradictions

Appelez-moi Sioniste si cela vous permet d’effacer votre honte à peine bue
Appelez-moi Sioniste si cela vous rassure quand vous me refusez le droit à l’existence
Appelez-moi Sioniste si cela n’écorche plus vos langues d’aphasiques de l’histoire

Appelez-moi ainsi, oublieux de votre propre erreur de genèse.
Mais sachez que j’aime le nouveau nom que vous m’avez concédé
Alors appelez-moi Sioniste quand je porte fièrement mon drapeau reconquis

Et puis, appelez-moi Sioniste quand je me défends de mes voisins inassouvis de terres et d’orgueil
Surtout, Appelez-moi Sioniste quand je soigne des enfants de tous horizons et de toutes religions.
Mais appelez-moi Sioniste aussi quand j’apporte à la science les découvertes les plus fondamentales.

N’oubliez pas de me citer, moi Sioniste, quand je tends une main loyale à mes cruels voisins
Pensez à m’appeler Sioniste aussi quand je veux la paix même au prix de concessions démesurées

Ah oui! Appelez-moi Sioniste quand je donne au Monde les plus grands artistes, les plus grands chercheurs, les plus grands humanistes. le plus grand des physiciens quantiques des quantiques

Appelez-moi comme vous voulez ….mais sachez que je reste le même peuple, beau, fier, uni, humain , noble , défenseur des libertés et amoureux de la vie .

Catherine Levy

Bravo Catherine

Bravo aussi à vous pour votre récent écrit sur la panthéonisation de la dépouille de Simone Veil et de son époux… C’est une erreur de la famille..

Acteur, metteur en scène, auteur, producteur,
Bernard Bitan est un ancien du Conservatoire National d’Art Dramatique, d’ou il ressortira primé. Formé par des maîtres tels que Alain Souchère ou encore Suzanne Flon, c’est par le théâtre classique qu’il commence en interprétant des rôles dans les répertoires de Molière, Marivaux, Beaumarchais, Corneille à Paris et dans de nombreux festivals en France, et jouera du Courteline, Prévert, Feydaud, Queneau…

En 1994 il co-écris, produit et fait la mise en scène du Musical à succès : Le Sel de le Miel qui tournera plusieurs années et sera joué plus de 300 fois dans les plus grands théâtre Parisien et français (Casino de Paris, Gymnase, Olympia…) à l’Opera de Genève, au Cirque Royal de Bruxelles.

En 1999, Il adapte et met en scène Mégalopolis de Herbert Pagani avec Francis Lalanne, et enchaîne plusieurs productions dont Salt and Honey -la version américaine du Musical Le Sel et le Miel (NYC, Philadelphie, LA) mais aussi la version concert en 2008 à Jérusalem pour être l’un des Spectacle officiel des 60 ans de l’Etat d’Israël mis en scène par Doron Medalie avec le violoniste Didier Lockwood, Dudu Fisher, ou encore le chorégraphe Ido Tadmor et 120 artistes sur scène, produit l’adaptation en français de Avenue Q(meilleur Musical de Broadway) avec Bruno Gaccio à Bobino en 2012.

https://youtu.be/eToO5JyEUqo

Merci Bernard Tout est dit et bien dit

Lorsque le bon sens et le pragmatisme s’expriment, le monde devient sourd

Acteur, metteur en scène, auteur, producteur,
Bernard Bitan est un ancien du Conservatoire National d’Art Dramatique, d’ou il ressortira primé. Formé par des maîtres tels que Alain Souchère ou encore Suzanne Flon, c’est par le théâtre classique qu’il commence en interprétant des rôles dans les répertoires de Molière, Marivaux, Beaumarchais, Corneille à Paris et dans de nombreux festivals en France, et jouera du Courteline, Prévert, Feydaud, Queneau…

En 1994 il co-écris, produit et fait la mise en scène du Musical à succès : Le Sel de le Miel qui tournera plusieurs années et sera joué plus de 300 fois dans les plus grands théâtre Parisien et français (Casino de Paris, Gymnase, Olympia…) à l’Opera de Genève, au Cirque Royal de Bruxelles.

En 1999, Il adapte et met en scène Mégalopolis de Herbert Pagani avec Francis Lalanne, et enchaîne plusieurs productions dont Salt and Honey -la version américaine du Musical Le Sel et le Miel (NYC, Philadelphie, LA) mais aussi la version concert en 2008 à Jérusalem pour être l’un des Spectacle officiel des 60 ans de l’Etat d’Israël mis en scène par Doron Medalie avec le violoniste Didier Lockwood, Dudu Fisher, ou encore le chorégraphe Ido Tadmor et 120 artistes sur scène, produit l’adaptation en français de Avenue Q(meilleur Musical de Broadway) avec Bruno Gaccio à Bobino en 2012.

Une pensée pour Herbert Pagani celui qui restera comme le déclencheur.

Qu’il repose en paix

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s